Stephen King Jolie mouette

Stephen (is my) King

Stephen King Jolie mouette

Si il y a une chose que vous devez savoir de moi, c’est que j’ai la larme facile, je pleure pour un rien, je suis une éponge gorgée d’eau qui déborde à la moindre pression.

Pourquoi cette introduction ? Parce que Stephen King me fait pleurer. Je suis fan de Stephen King, je ne dirai pas une grande fan parce que finalement j’ai lu peu de ses livres au regard de ce qu’il a écrit mais j’aime. J’aime son style, cette façon de créer un personnage, d’emmener le lecteur dans une histoire, de lui faire peur mais aussi de l’émouvoir.

Le dernier livre que je viens de terminer est « 22/11/63 ». Cette date est celle de l’assassinat de Kennedy à Dallas, un traumatisme pour tous les américains. Jake Epping, le héros est professeur en 2011. Son copain Al Templeton est propriétaire d’un diner, un resto dans une caravane au fond de laquelle se trouve une porte invisible, un accès au passé. Une faille temporelle qui fait voyager dans le temps, qui amène Jake dans sa ville mais le 9 septembre 1958. Et alors se dessine cette idée folle, empêcher l’assassinat de Kennedy, c’est à dire changer le passé.

Jake part donc vivre dans le passé, trouve un job de prof et tombe amoureux. Et là finalement tout change, car d’un roman que j’imaginais comme un thriller nous menant à ce jour fatal on passe à un roman d’amour, une formidable histoire d’amour entre Jake, le professeur de littérature et Sadie la bibliothécaire. Alors bousculer le passé n’est jamais sans conséquences et le futur  –  son présent de 2011 sera forcément impacté par ce qu’il fera pendant son voyage.

Alors pourquoi les larmes dont je vous parlais plus haut ? Parce que Jake va devoir faire des choix, et c’est forcément déchirant. Je ne vais pas tout vous dire, si ce n’est que si vous lisez ce livre, vous n’écouterez plus ce morceau « In the mood » de la même oreille. Il y a de grandes chances pour que vous imaginiez Jake et Sadie danser, enchainer les figures sous le regard admiratif des élèves lors du bal de fin d’année.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s