La Fille de nulle part

la fille de nulle part_La colline aux suicidÈs.qxp

 

La fille de nulle part est un roman noir de Frédric Brown paru en 1951 aux Etats-Unis et seulement en 2008 dans cette édition française de poche. C’est une découverte de cet été grâce à Line, encore.

La fille de nulle part c’est Jenny Ames tuée il y a 8 ans et dont la mort n’a jamais été élucidée. George Weaver en pleine déprime s’installe dans une petite ville du Nouveau-Mexique où un ami journaliste lui raconte l’histoire de ce fait-divers et lui demande de passer un peu de temps à rechercher des informations sur le meurtre pour l’article qu’il projette d’écrire. Weaver s’installe dans la maison, théâtre du drame, cherche,  fantasme sur cette jeune femme, grappille des informations. Sa femme, alcoolique notoire le rejoint, s’ennuie, passe son temps à boire alors que lui s’enfonce de plus en plus dans cette histoire.

Il en vient à se dire que Jenny est peut-être encore en vie. Ses découvertes ultimes lui apprendront une vérité étonnante.

J’ai bien aimé cette histoire même si au niveau de l’écriture le style me parait un peu pauvre. On sent bien parfois à certaines réflexions que le livre a été écrit en 1951. J’imagine bien un vieux film à la Nicholas Ray où tout ce petit monde fume et picole à tout va et ne peut échapper à son destin.

Bonne lecture d’été.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Fille de nulle part »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s